Voici un extrait du Dictionnaire hydrographique de la France de 1824 [Rav, pp. 195-196] concernant la navigabilité de la Loire à la Noirie.
Dictionnaire hydrographique de la France, 1824.
La Loire commence à être flottable à Retournac (Haute Loire), et navigable à la Noirie (Loire). Depuis ce dernier point jusqu'à Roanne, sur une étendue de 72000 m, la navigation n'a lieu qu'à la descente.

De Retournac à la Noirie et à Saint-Rambert, le flottage se fait en trains, et sert au transport des sapins destinés à la construction des bateaux. [...]

À la Noirie et à Saint-Rambert on charge des charbons de terre destinés pour Paris et pour les divers départements traversés par la Loire. Saint-Rambert est le lieu où se construisent les bateaux qui fréquentent la Loire. Avant la révolution, le nombre de ces bateaux était environ de 1200 par an; aujourd'hui ce nombre est plus que doublé. [...]