Introduction


Il se dit que tous les Français "de souche" actuels descendent de Charlemagne depuis au moins 5 générations [Nos ancêtres et nous, 1986], mais il peut être difficile de trouver dans ses propres recherches généalogiques des branches qui permettent de remonter effectivement jusqu'à Charlemagne. J'ai eu la chance de pouvoir le faire pour ma généalogie, avec l'aide de certains ouvrages décrivant les généalogies de certaines familles nobles, mais aussi en vérifiant systématiquement au moins jusqu'aux Capétiens tous les enchaînements par la lecture des actes ou copie d'actes, et parfois en corrigeant certains éléments. Sur ces pages vous trouverez les recherches que j'ai effectuées pour vérifier certaines de mes ascendances vers Charlemagne. Toutes les données sont sur ma base généalogique sur Geneanet.
Tout d'abord, cela se fait par des recherches classiques aux archives départementales concernées:
  1. Cela commence par Marthe Marie Rey, née en 1858 à Graissessac (F34), qui est la grand-mère maternelle de ma grand-mère maternelle (sosa 31).
  2. Son père, Jean-Baptiste Rey (sosa 62), né en 1827 à Andouque (F81), s'était installé sur Graissessac.
  3. Le grand-père de Jean-Baptiste, Jean-Pierre Rey (sosa 248), né en 1750 à Albespeyres, paroisse de Saint-Cirgue (F81), s'était installé à Andouque. Il est le fils de François Rey (sosa 496), né en 1724 au Mazet (Faussergues, F81), & Jeanne Bosc, et issue d'une famille de bourgeois et notaires de Valence d'Albigeois, dont les membres se sont mariés à des filles de notables et seigneurs locaux.
  4. La mère de ce François Rey est Marguerite Carcenac (sosa 993), née vers 1693, fille de noble Jean de Carcenac (sosa 1986) & Isabeau de Vabre, Sieur de la Bessière (F81).
  5. Ce Jean de Carcenac a hérité de la propriété de la Bessière par sa grand-mère maternelle, Françoise de Roquefeuil (sosa 7945) & Jean de Carcenac.
  6. Françoise de Roquefeuil, née avant 1580, est fille de Antoine de Roquefeuil (sosa 15890, né vers 1530), sieur de la Bessière, & Anne de Maillan, d'après transaction du 04.07.1653 à St Sernin en Albigeois entre noble Me Pierre de Carcenac prêtre et le Sr de St Sernin [AD81,3E3/634]:
    Feus Antoine de ROQUEFEUIL seigneur de la Bessière et Anne de MALIAN et GRANLAC, mariés, avaient fait donation de tous et chacun leurs biens à feue dlle Françoise de ROQUEFEUIL leur fille femme de noble Jean de CARSENAC sr du Clusel à la réserve, entre autres choses, de 2000 livres pour le douaire de Catherine de ROQUEFEUIL leur autre fille à prendre sur leur donnataire Françoise de ROQUEFEUIL.

Ensuite, grâce aux Roquefeuil, nous remontons aux Capétiens par les familles nobles suivantes, auxquelles vous pouvez accéder aussi par le menu du haut, l'ascendance étant bien assurée par l'enchaînement des branches 1, 2, 3, 4 puis 5 (voir la branche vérifiée complète jusqu'à Charlemagne sur Geneanet):
  1. Roquefeuil, Seigneurs de Padiès (F81): on remonte de Antoine de Roquefeuil, seigneur de la Bessière, nés vers 1530, fils de Guillaume de Roquefeuil, co-seigneur de Padiès (F81), à son arrière-grand-père Antoine de Roquefeuil, né vers 1410 et & Blanche de Padiès, noble de Padiès (F81).
  2. Roquefeuil, Seigneurs de Nant (F12): Antoine de Roquefeuil, né vers 1410, est un fils cadet de Antoine de Roquefeuil, né avant 1385, & Delphine d'Arpajon, Seigneur de Roquefeuil et de Blanquefort et Comtor de Nant (F12). Ce dernier a hérité de la seigneurie de Roquefeuil par sa mère, Catherine de Roquefeuil, née avant 1365, fille d'Arnaud de Roquefeuil, Comtor de Nant, né avant 1340, & Hélène de Castelnau. On remonte ainsi à Arnaud de Roquefeuil, né avant 1210, & Béatrix (d'Anduze?), Comtor de Nant.
  3. Seigneurs d'Anduze (F81): Si Beatrix est bien la soeur de Pierre Bermond de Sauve/Anduze (ce qui ne semble pas être le cas, voir discussion à ce sujet sur les Roquefeuil de Nant), alors les deux époux sont cousins, petit-fils et arrière petite-fille de Bertrand d'Anduze né avant 1130 & Adalaiz de Roquefeuil (d'où vient le titre de Roquefeuil). Quoi qu'il en soit, Arnaud est fils de Raymond de Roquefeuil, né avant 1155, & Guilhema de Montpellier, née vers 1157.
  4. Guilhems, Seigneurs de Montpellier (F34): Guilhema de Montpellier est fille de Guilhem de Montpellier &1156 Mathilde de Bourgogne. Ce Guilhem de Montpellier et Gui du Poujet dit Guerrajat sont fils de Guilhem de Montpellier &1129 Sybille de Saluzzo.
  5. Marquis di Saluzzo ou di Revelo (Italie, Piemonte): Sybille est fille de Bonifacio di Revelo (souvent dit de Saluces, Saluzzo en italien), & Agnès de Vermandois. Cette dernière est fille de Hugues le Grand, & Adelais de Vermandois, frère de Philippe I Roi des Francs, et donc fils de Henri I Roi des Francs de 1031 à 1060, de la dynastie capétienne.
  6. Barons de Séverac (F48): cette branche est une branche parallèle permettant de remonter aux comtes de Toulouse même si Béatrix (d'Anduze?) n'est pas la soeur de Pierre Bermond de Sauve/Anduze. Je ne l'ai pas complètement vérifiée mais il est assez probable qu'elle soit juste. Antoine de Roquefeuil, né avant 1385, comtor de nant, avait épousé Delphine d'Arpajon, fille de Hugue d'Arpajon & Jeanne de Séverac. En remontant la branche des barons de Séverac on arrive à Gui de Séverac &1273 Gaillarde de Bruniquel, cette dernière est petite fille de Bertrand de Bruniquel, né vers 1198, fils bâtard de Raymond comte de Toulouse. À noter que l'on retombe aussi sur les Guilhems de Montpellier, car Gui de Séverac &1273 Gaillarde de Bruniquel est un arrière-petit-fils de Gui du Pouget dit Guerrajat, qui est un fils cadet de Guilhem de Montpellier & Sybille di Saluzzo.
  7. Comtes de Toulouse (F31), je remonte probablement à Raymond comte de Toulouse, né vers 1161, par au moins la deuxième des branches suivantes:
    1. Si elle était la soeur de Pierre Bermond de Sauve/Anduze (ce qui ne semble pas être le cas), par Béatrix (d'Anduze?) & Arnaud de Roquefeuil: Béatrix serait alors fille de Constance de Toulouse et petite fille de Raymond comte de Toulouse & Beatrix de Béziers.
    2. Si l'ascendance de la branche des Séverac qui précède est vérifiée, par Bertrand de Bruniquel: ce Bertrand est un fils bâtard du même Raymond Comte de Toulouse.
    Ces comtes de Toulouse permettent de remonter aux Capétiens, car Louis VI le Gros, Roi des Francs de 1108 à 1137 est le grand-père maternel de Raymond. Par les comtes de Toulouse on remonte aussi à de nombreuses dynasties espagnoles: Aragon, Castille, Léon, Pampelune.

Enfin, la filiation des Capétiens et leur ascendance vers Charlemagne sont bien connues.